Planifier versus Ordonnancer ?

Schma Planification versus OrdonnancementPlanifier et Ordonnancer sont 2 notions complémentaires au service l’une de l’autre. Il n’y a donc aucune opposition. Une société ne tiendra pas ses engagements sans se donner les moyens de planifier puis d’ordonnancer les tâches à réaliser.

Revenons à la définition : Qu’est-ce que Planifier ? C’est définir un plan d’actions prédéterminé sur une période de temps donnée, qui représente la réponse prévue à un environnement anticipé dans le cadre d’objectifs à atteindre.

En clair, il s’agit de vérifier le réalisme des engagements pris tout comme prendre de nouveaux engagements avec une bonne chance de les tenir. Pour cela, la Planification va simuler le fonctionnement de l’entreprise et vérifier la faisabilité des tâches : « a-t-on le temps et les moyens (stocks, trésorerie et ressources) pour assurer nos engagements ? » mais aussi vérifier la cohérence des engagements pris vis-à-vis de la Stratégie.

Afin de réaliser cette simulation et de prendre de nouveaux engagements, la Planification a besoin de processus et d’outils. Côté outils, c’est le rôle de l’ERP (Enterprise Resource Planning) - moyennant de nombreuses données - de générer puis d’entretenir cette simulation du fonctionnement de l’entreprise. Outre ces nombreuses données qui doivent refléter la réalité du quotidien de l’entreprise, l’ERP a besoin de processus solides encadrant son exploitation.

 

Il y a 3 processus clés côté Planification :

  • la Gestion de la Demande, point d’entrée de la Planification
  • la Planification Stratégique qui va s’intéresser aux investissements à réaliser à moyen/long terme afin de rendre la Stratégie de l’entreprise atteignable
  • la Planification Tactique qui va s’intéresser à la tenue des engagements à plus court terme et notamment des engagements pris envers les clients

La planification ne cherche pas à être précisément fausse mais globalement juste. Qu’est-ce que cela signifie ? Rien ne sert de prédire que dans 6 semaines, 2 heures, 15 minutes et 35 secondes, tel Ordre de Fabrication (OF) sera sur telle machine. La probabilité que cela se révèle exact est infime. Par contre, que l’atelier ait globalement les moyens (matières et ressources) pour réaliser cet OF comme tous les autres OF prévus dans 6 semaines, tel est l’objectif de la Planification.

La Planification Stratégique simule le fonctionnement en mois puis en trimestres pour des familles de produits sur un horizon de 12 à 18 mois. Objectif : quels sont les investissements / les plans d’actions à réaliser à cet horizon pour que ma Stratégie devienne réalité ?

La Planification Tactique simule le fonctionnement en semaines puis en mois pour les produits vendus sur un horizon au-delà du délai d’obtention du produit le plus complexe. Objectif : quels sont les engagements que je peux prendre en lien avec la Planification Stratégique et mes moyens actuels ?

L’Ordonnancement ne se situe plus dans cet espace de simulation, où tout est considéré en valeur moyenne, mais dans la réalité du quotidien. Objectif : en tenant compte des aléas du jour, dans quel ordre faut-il traiter les tâches ? Répondre à la question pertinente de l’opérateur sur sa machine : « quel est le prochain OF à passer ? »

Ordonnancer c’est donc considérer chaque matin un nouveau défi à relever et demain, ce sera demain. Chaque jour suffit sa peine.

En effet, si la Planification a mis en place les ressources adéquates (Planification Stratégique) et a vérifié qu’elles étaient globalement adaptées aux engagements pris (Planification Tactique), tout cela a été fait en simulation en tenant compte d’aléas moyens. Tout a été dégrossi.

L’Ordonnancement va préciser au jour le jour l’ordre précis des tâches en tenant compte de la réalité présente mais aussi de nombreux détails qui échappent à la simulation comme le savoir-faire ou les outillages.

En final, l’Ordonnancement va rendre la Planification réelle. Un bon couple Planification / Ordonnancement se traduit par un indicateur de Performance, c’est l’Adhérence. Elle doit se situer au-delà de 98% : 98% des engagements décidés au niveau de la Planification seront tenus par l’Ordonnancement.

Comment mettre tout cela en œuvre ? ce sera l’objet d’un prochain article.